Citation du Jour

dimanche 27 octobre 2013

Cultiver la gratitude






Cultiver la gratitude est le challenge que je me suis donné ces derniers temps. Remercier en tout, pour tout et partout des bienfaits que la vie me procure. Partant d'un rayon de soleil à une pluie torrentielle que je peux admirer. Avoir la chance de voir de loin bien sur, une rafale de vent, prouvant la force de la nature. Sentir la brise de l'air sur mon visage, entendre les sons de toutes sortes, remercier pour la vie tout simplement. J'aime à me dire que tout ce que fait l'univers est bon!

Revenons un tout petit peu sur la définition de la gratitude. Synonyme de reconnaissance, avoir de la gratitude, c'est être reconnaissant de ce qu'on reçoit, qu'on a reçu et je vais même aller plus loin de ce qu'on espère recevoir. Un peu comme lorsqu'on écrit un courriel formel et qu'on indique qu'on remercie par avance de la réponse favorable qui nous sera accordée.

Notre esprit est souvent préoccupé par ce qui pourrait nous arriver dans l'avenir, on a tendance à penser trop souvent au pire qu'au meilleur, et on en oublie de remercier pour ce que l'on a, et pour le chemin déjà parcouru jusqu'ici.

Je sais, nous en connaissons un rayon sur la gratitude, le fait de réciter des versets religieux et la morale elle même veut que nous remercions, à chaque fois que nous recevons quelque chose. je ne veux pas seulement parler ici de dire, de prononcer, mais d'abord de penser, de ressentir de la gratitude et enfin de l'exprimer, parce qu'elle vient du fond du coeur. Etre reconnaissant tout simplement, n'importe où, juste quand notre naturel, notre essence profonde reprend le dessus.

Voici mes quelques suggestions pour cultiver la gratitude tous les jours et elles n'engagent que moi:

- Répondre généreusement à un bonjour ou un sourire d'un inconnu dans la rue, sans se poser la question de savoir d'où on le connait. Remercier dans son fort intérieur de ce bonjour ou sourire ou de cette rencontre brève tombée du ciel.

- Avoir de la gratitude lorsque les enfants reviennent de l'école et tous joyeux nous comptent leur journée passionnante, remercier généreusement les professeurs et les encadrants pour cela.

- Remercier et ça c'est une évidence, pour l'air qu'on respire si naturellement, pour l'endroit qu'on admire, pour notre travail, les amis les collègues, les rencontres agréables que nous faisons, les opportunités que la vie nous offres sans en regretter aucune.

- Remercier pour cette chaleureuse vapeur d'amour qui nous enveloppe lorsque nous rentrons chez nous après une journée de travail, un voyage, une promenade.

- Remercier pour notre conjoint, nos enfants, notre famille qui constituent un pilier pour notre vie.

- Remercier pour les choses qu'on espère, comme-ci on les avait déjà reçues.





De particulier à particulier, lorsqu'on a de la gratitude, la personne qui offre est motivée à donner davantage, car elle sait que ce qu'elle donne est apprécié avec amour. Les gens qui donnent aiment savoir que cela fait plaisir, (on est tous dans le même cas, dans cette état de chose), et leur envie de donner s'accroît considérablement. Quand il n'y a pas de reconnaissance, il n' y a pas d'envie de donner. Comment avoir envie de donner quand nous même on ne sait pas être reconnaissant des choses qu'on reçoit?

Comment savoir qu'on n'est pas reconnaissant et que le merci qu'on énonce n'est pas sincère, mais poli et souvent efficace? il est moins drôle de se mentir à soit-même non?

On ne cultive pas la gratitude lorsque:

- On dit merci pour faire plaisir, montrer qu'on est poli, on récite une prière sans grande conviction de ce que l'on dit.

- On est visiblement pas satisfait de ce que l'on a reçu, et on arrête pas de s'en plaindre.

- Malgré tous les efforts que notre entourage fait pour nous contenter, il n'en fait jamais assez.

- On ne trouve rien de bon dans ce que l'on a et dans ce que l'on reçoit.

- Lorsqu'on espère recevoir quelque chose, on est en plein doute de le recevoir et sans le savoir, on vient d'annuler notre demande par ce doute, à l'univers.

Et j'en cite....

J'ai lu quelque part qu'avoir de la gratitude pouvait aider à affronter le stress. Cela ne coûte rien d'essayer.

Dire naturellement merci est un acquis qui se cultive tous les jours. Cultiver la gratitude, c'est la penser au plus profond de soi, la reconnaître et l'exprimer.

 Etre reconnaissant des plus petites choses de la vie, en même temps que des plus grandes, peut changer notre façon de voir les choses. Prendre toute chose comme un cadeau et apprécier chaque moment, nourrit notre esprit à rester vif, actif et positif.

Je vous remercie infiniment de vous être arrêté sur mon blog, et d'avoir lu cette article jusqu'à ces lignes. J'espère de tout coeur, qu'il vous a apporté un petit plus à ce que vous saviez déjà.

@+